Vasil Tasevski | « Villes endormies »

__Residence__
ATELIER MEDICIS, Clichy-sous-Bois

du 28 novembre au 10 décembre 2022


Lien vers le projet


Vidéo © D.R.

Pièce pour quatre interprètes

Projet de création hybride, mêlant musique live, travail de la lumière et corps en mouvement, Villes endormies est une pièce immersive conçue comme un moment suspendu, un espace d’altération du temps, une invitation à changer d’état pour percevoir autrement ce qui nous relie au monde et
aux autres. De manière paradoxale, la question du sommeil explorée dans ce spectacle ouvre des champs de recherche où le rapport au réel glisse des sensations aux représentations du corps, de l’inerte à l’alerte, mettant en évidence une physicalité des états de veille et d’endormissement, questionnant l’endroit, intime, du degré de présence de tout être en prise avec le tangible.

Quatre personnes, une danseuse, un circassien, un musicien et une éclairagiste sont dans l’espace. Sous un plafond lumineux qui est à la fois dispositif scénique, agrès de cirque et espace de jeu, ils évoluent, créent, dansent très près des spectateurs installés tout autour.

Villes endormies est une échappée possible, un rêve éveillé, un contre-temps, une manière de se réapproprier nos espaces de repos, de rêves, d’errances et d’espérances. Une alternative, un moment pour retrouver, au cœur de la ville toujours connectée, toujours éclairée, toujours habitée, quelques zones de repli – recoins, sols doux, couleurs amicales – et lâcher-prise, se ressourcer, exister aussi dans la pénombre.

Et si l’endormissement nous permettait de nous réveiller, à nous-mêmes, dans un autre espace du sensible ?




Photos © D.R.

distribution :

Vasil Tasevski, artiste de cirque et plasticien
Elodie Sicard, chorégraphe et danseuse
Lawrence Williams, musicien
Elsa Revol, créatrice lumière

collaborations artistiques et techniques :

Aurore Thibout, styliste et plasticienne
Marco Quaresimin, musicien
Etienne Landon, ingénieur et concepteur de systèmes informatiques
Marion Collé, écrivaine et circassienne
Christophe Gregório, Simon Maurice, Yohann Nayet, construction et développement du plafond et des accroches
Julien Jacquin, ingénieur du son

administration
Anne Delépine jusqu’au 30 juin 2022

administration, production, communication
Triptyque Production – Frédéric Cauchetier, Julie Mouton, Marie Pluchart

MENTIONS DE PRODUCTION

Production Porte27
Coproductions et soutiens
Le Manège – scène nationale, Reims, La Machinerie54, scène conventionnée d’Homécourt, Le Cirk’Eole, Montigny-les-Metz, Les Ateliers Médicis – Clichy-sous-Bois, dans le cadre du CLÉA #VillesEndormies, Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains, Tourcoing
Le Collectif Porte27 est conventionné par la DRAC Grand Est, et soutenu par la Région Grand Est au titre de l’Aide à la résidence triennale, en association avec la Machinerie54, scène conventionnée à Homécourt, et le CIrk’Éole à Montigny-les-Metz.

Vasil TasevskiPorte27

David Ayoun & Esther Mollo | « Les ruines circulaires, archéologie d’une disparition »

__Exposition__
ESPACE CULTURE, Université de Lille

du 17 novembre au 15 décembre 2022
Université de Lille, Campus Cité Scientifique, Villeneuve d’Ascq


Lien vers l’exposition
Lien vers le projet


Vidéo © D.R.

VERNISSAGE 17/11/2022 à 18h30
 
INSTALLATION visible du 17 / 11 au 15 /12 / 2022
(9h-18h du lundi au jeudi, 9h-16h le vendredi)
 
PERFORMANCE (5 représentations) — 20min
17 / 11 / 2022 à 18h30 Suivi du VERNISSAGE
25 / 11 / 2022 à 12h30 dans le cadre du FOOR
06 / 12 / 2022 à 15h00 dans le cadre de la journée d’étude Nos corps au miroirs des écrans autour Des Ruines Circulaires
15/12/2022 à 12h30 et 18h30 (dans le cadre du FINISSAGE)



Photos © D.R.

Performance/Installation

Projet lauréat du dispositif AirLab (Artiste en immersion recherche dans un laboratoire – 2021-2022)
 
Depuis 2016, David et Esther développent une recherche qui interroge notre relation à la technologie : comment nous façonne-t-elle en même temps que nous la façonnons?
Empruntant au récit fantastique et à la science-fiction, cette installation-performance propose une réflexion sur la fragilité de notre humanité contemporaine au temps de l’émergence de l’intelligence artificielle et de la robotique. Une expérience physique et
sensorielle où deux corps nus et fragiles se confrontent à la sophistication mécanique d’un dispositif numérique.
Les Ruines Circulaires est le titre d’une nouvelle de Jorge Luis Borges ici très librement adaptée. On y trouve l’idée du rêve dans le rêve, la notion de ruine (corporelle et spatiale), la notion de cercle et de cycle qui ont inspiré la mise en espace du dispositif et la mise en
scène de la performance.
Conception, écriture et performance : David Ayoun & Esther Mollo

Co-production
Théâtre Diagonale Lille et Université de Lille (AIRLab 2021-2022)

Suivi scientifique et laboratoires — Dispositif AIRLab
MCF HDR en études théâtrales
Laboratoire CEAC — Université de Lille
MCF en esthétique et philosophie de l’art
Laboratoire STL /UMR 8163 — Université de Lille

Soutiens
Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains – Pictanovo – La Malterie
Ministère de la Culture Région Hauts-de-France Département du Pas-de-Calais – Ville de Lomme – Ville de Mazingarbe
 

David Ayoun
Esther Mollo

 

Arne Quinze | « Oasis »

__Festival__
Noor Riyadh Festival, Riyadh [Arabie Saoudite]

du 3 au 19 novembre 2022
Riyadh [Arabie Saoudite]


Lien vers l’exposition
Lien vers le projet

 

Vidéo © Dave Bruel


Light sculpture [Installation]

Oasis is a venue that immerses you in the unbridled beauty and diversity of nature. This public installation embodies Arne Quinze’s ideology of an oasis in the desert; a vibrant place in the arid desert where life emerges.

The power of colors is strongly reflected in this aluminum light installation which makes a clear statement that the effervescence of all spectrums of light is needed in our society. The 16-meter-high installation, spanning 40 meters wide, places the obverservers in an open-air museum setting where public art seems larger than life. The installation aims to bring people together and open themselves up to new horizons through the beauty and power of public art.

© Dave Bruel
© Dave Bruel
© Dave Bruel
© Dave Bruel
© Dave Bruel
© Dave Bruel
© Dave Bruel
© Dave Bruel
© Dave Bruel
© Dave Bruel


Photos © Dave Bruel

Arne Quinze

Arne Quinze | Oasis | Noor Riyadh Festival | 2022   Hervé Mikaeloff | Arne Quinze | Oasis | Noor Riyadh Festival | 2022