David Ayoun & Esther Mollo | « Les ruines circulaires, archéologie d’une disparition »

< Projets >

2022
Résidence de création – AirLab – Artiste en laboratoire (2022)

Conseils & expertise techniques. Fabrication mécatronique.


Photos © D.R.

Performance/Installation

Projet lauréat du dispositif AirLab (Artiste en immersion recherche dans un laboratoire – 2021-2022)
 
Depuis 2016, David et Esther développent une recherche qui interroge notre relation à la technologie : comment nous façonne-t-elle en même temps que nous la façonnons?
Empruntant au récit fantastique et à la science-fiction, cette installation-performance propose une réflexion sur la fragilité de notre humanité contemporaine au temps de l’émergence de l’intelligence artificielle et de la robotique. Une expérience physique et
sensorielle où deux corps nus et fragiles se confrontent à la sophistication mécanique d’un dispositif numérique.
Les Ruines Circulaires est le titre d’une nouvelle de Jorge Luis Borges ici très librement adaptée. On y trouve l’idée du rêve dans le rêve, la notion de ruine (corporelle et spatiale), la notion de cercle et de cycle qui ont inspiré la mise en espace du dispositif et la mise en
scène de la performance.
Conception, écriture et performance : David Ayoun & Esther Mollo

Co-production
Théâtre Diagonale Lille et Université de Lille (AIRLab 2021-2022)

Suivi scientifique et laboratoires — Dispositif AIRLab
MCF HDR en études théâtrales
Laboratoire CEAC — Université de Lille
MCF en esthétique et philosophie de l’art
Laboratoire STL /UMR 8163 — Université de Lille

Soutiens
Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains – Pictanovo – La Malterie
Ministère de la Culture Région Hauts-de-France Département du Pas-de-Calais – Ville de Lomme – Ville de Mazingarbe
 

David Ayoun
Esther Mollo

News – Exposition (2022)

< Projets >